logo article ou rubrique
A voir : « Corps, Formes, Mouvements et Couleurs » au Port
Article mis en ligne le 10 août 2015

par Séverine Gourville

A partir de ce vendredi 7 août, à l’Office Municipal des Sports du Port, le Père Karl Lauricourt, prêtre jésuite sculpteur et l’artiste peintre Fred Michel présentent l’exposition « Corps, Formes, Mouvements et Couleurs ». Pierres basaltiques sculptées et huiles sur toile, la matière dans ses divers états est ainsi à l’honneur. « C’est un réveil vis à vis de la beauté de la matière - qui n’est ni à idéaliser ni à ignorer - qui m’a conduit jusqu’à la sculpture » précise Karl Lauricourt.

Dans son travail, le prêtre artiste recherche à travers les formes, les lignes, à percevoir la beauté. « Les formes, les lignes sont créées par Dieu. L’esthétique fait partie de sa beauté, de sa bonté. Notre corps est lui aussi fait de formes et de lignes d’où le thème de cette exposition. » explique Karl Lauricourt. Avec des nus qui seront présentés, une exposition, de l’aveu du prêtre sculpteur, audacieuse : « Elle peut troubler. Certains verront cela de la part d’un prêtre comme un moyen de s’adonner à la sensualité ou d’assouvir ses pulsions. »

Pour Karl Lauricourt, son travail permet d’aller plus loin en posant un regard plus en profondeur : voir le corps aussi comme création de Dieu et d’interroger sur sa juste place. Le partie pris des deux artistes est un questionnement autant sur le corps donné à voir que sur le regard qu’on porte sur lui. « Lignes, formes, courbes, postures du corps sont évocateurs de sensualité, de sexualité. Le corps peut alors être objet de méfiance et de mépris. Une attitude issue des interdits par rapport au corps que l’on retrouve dans toutes les religions mais aussi héritées de conceptions philosophiques de l’Antiquité grecque. Mais à travers ces mêmes éléments, on peut voir aussi l’œuvre de Dieu. Dieu qui crée ces formes, ces lignes, ces corps. Les œuvres agissent comme révélateurs autant pour celui qui crée que pour celui qui regarde. Elles éveillent des sentiments, des représentations que chacun porte en lui », affirme-t-il.

Dans cette perspective, autour de cette thématique « Corps, Formes, Mouvements et Couleurs », l’exposition est aussi l’occasion d’ouvrir une porte au discernement - exercice de l’intelligence et de la volonté pour ajuster comportements et manières d’être au monde. Et ainsi que le propose le prêtre jésuite, ce peut être un moyen d’expérimenter « la contemplation sans se laisser submerger par l’émotion que celle-ci dégage ». Une exposition d’ores et déjà visible et à découvrir jusqu’au vendredi 28 août 2015.


Appels à dons, bénévolat

puceContact puce RSS

2009-2021 © Diocèse de La Réunion - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.3
Hébergeur : OVH