Bandeau
Diocèse de La Réunion
Slogan du site

Site d’informations de l’Église catholique à La Réunion. La vie des paroisses, des mouvements et des services du diocèse.

Vie consacrée
Article mis en ligne le 4 juillet 2018

par Centre diocésain d’information
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Le Code de droit canonique définit la vie consacrée comme « la forme de vie stable par laquelle les fidèles, suivant le Christ de plus près sous l’action de l’Esprit-Saint, se donne totalement à Dieu aimé par-dessus tout […]. Cette forme de vie, dans les instituts de vie consacrée érigés canoniquement par l’autorité compétente de l’Église, les fidèles l’assument librement, qui, par des vœux ou d’autres liens sacrés selons les lois propres des instituts, font profession des conseils évangéliques de chasteté, de pauvreté et d’obéissance […]. » (Can. 573).

 Congrégations féminines

Sœurs de Saint-Joseph de Cluny
Site : sj-cluny.org
Contact : sjc.provincerun orange.fr
Fondée en 1807 par Anne-Marie Javouhey, la Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de Cluny est présente à La Réunion depuis 1817.
Les Sœurs vivent surtout une mission d’accompagnement et de présence de proximité dans les écoles, dans différents secteurs diocésains (aumônerie universitaire, formation à l’éveil de la foi), dans les paroisses (catéchèse, accueil, écoute, visite des malades).
Elles sont réparties en sept communautés, à Saint-Denis, La Montagne, Sainte-Clotilde, Saint-Pierre, Cilaos et Saint-Paul.

Filles de Marie
Contact : secretariat.filles.de.marie orange.fr
La Congrégation des Filles de Marie a été fondée le 19 mai 1849 à la Rivière des Pluies par Aimée Pignolet de Fresnes (Mère Marie Magdeleine de la Croix) et par le père Frédéric Levavasseur, spiriitain. Leur charisme fondateur : la réconciliation, pour être artisans de paix et de communion dans notre monde.
Les Sœurs œuvrent dans l’Église, dans le social et le caritatif : catéchèse, enseignement, promotion féminine, prison, hôpitaux, orphelinat, familles, pauvres.
Elles sont réparties en vingt et une communautés, à Saint-Denis, Saint-François, La Montagne, Sainte-Clotilde, Sainte-Marie, Sainte-Suzanne, Saint-André, Salazie, Saint-Benoît, Saint-Pierre, Le Tampon, Plaine des Cafres, Chaloupe Saint-Leu, la Saline les Hauts, Saint-Gilles les Hauts et Saint-Paul.

Servantes de l’Eucharistie
Contact : rufinejosephine yahoo.fr
La Congrégation des Servantes de l’Eucharistie, fondée au XIXe siècle à Toulouse par Jeanne Onésine Guibret, est présente à La Réunion depuis 1931.
Les Servantes de l’Eucharistie ont deux formes de vie religieuse complémentaires : des sœurs « internes » qui vivent en communauté et des sœurs « externes » qui vivent en plein monde.
Leur vie est centrée sur le mystère eucharistique.
Une communauté est établie à Sainte-Marie.

Franciscaines Missionnaires de Marie
Contact : celina_fmm hotmail.com
Site : www.fmmfrance.fr
L’Institut des Franciscaines Missionnaires de Marie a été fondé par Hélène de Chappotin (Marie de la Passion) en 1877 pour vivre l’Évangile au milieu du monde dans la simplicité, la paix et la joie.
Les Franciscaines Missionnaires de Marie sont arrivées à La Réunion en 1947 au service de l’Hospice Saint-François d’Assise et de l’Hôpital d’enfants à Saint-Denis). Elles sont aujourd’hui engagées dans divers services et mouvements du diocèse.
Trois communautés sont établies à Saint-Denis et Saint-Pierre.

Sœurs de Marie Immaculée
Contact : cte.reunion gmail.com
Site : www.religiosasmariainmaculada.org
Fondées à Marseille, en 1858, par le Père Louis Toussaint Dassy, missionnaire oblat de Marie Immaculée, les Sœurs de Marie Immaculée se consacrent à ceux vers lesquels le Christ s’est penché avec prédilection : les enfants aveugles, sourds, paralysés.
Elles sont à La Réunion depuis 1956. Elles s’occupent de l’éducation des jeunes aveugles et jeunes sourds et participent à la pastorale des handicapés sensoriels.
Une communauté est établie à Sainte-Marie.

Moniales dominicaines
Contact : dominicainemonialerun orange.fr
Site : dominicains.re
Nées du projet apostolique de saint Dominique, appelé à fonder l’Ordre des Prêcheurs à Toulouse, au début du XIIIe siècle, les Moniales dominicaines sont à La Réunion depuis 1958.
Leur monastère se trouve à Saint-Denis.

Sœurs de la Miséricorde de Sées
Contact : rose.simme laposte.net
Site : misericordesees.org
Fondée en 1823 par le père Jean-Jacques Bazin, la congrégation des Sœurs de la Miséricorde de Sées est présente à La Réunion depuis 1963. Les religieuses, arrivées pour aider prioritairement le père Favron dans son œuvre, sont engagées dans le milieu médico-social et dans les activités paroissiales : vie professionnelle (hôpital, crèche, soins à domicile) ; visites aux malades et communion ; liturgie, pastorale des baptêmes ; pastorale des jeunes. Elles s’efforcent de mettre leur vie au service de leurs contemporains et des appels de l’Église, selon l’esprit de leur fondateur : miséricorde, préférence pour les pauvres, simplicité, joie.
Deux communautés sont établies à Sainte-Clotilde et à Sainte-Marie.

Sœurs du Bon Pasteur d’Angers
Contact : royuelaisabel yahoo.com
Site : www.bonpasteur.com
La Congrégation de Notre-Dame de Charité du Bon Pasteur d’Angers a été fondée en 1935 par sainte Marie Euphrasie Pelletier. Elle compte actuellement 7000 sœurs réparties dans le monde entiers en 650 maisons. Présente à La Réunion depuis 1970, à Maurice et à Madagascar, les Sœurs du Bon Pasteur sont au service des jeunes, des femmes, de la famille en difficulté. On les trouve également dans des activités pastorales : catéchèse, visite des familles, des malades et des prisonniers, groupe SOS…
Trois communautés sont établies à Saint-Denis, Sainte-Clotilde et au Port.

Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée
Site : www.francoisdesales.com
La Société Saint-François de Sales a été fondée en 1872 par le Chanoine Henri Chaumont et Carré de Malberg. L’Institut des Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée en est la branche missionnaire, fondée en 1889 par Mère Marie-Gertrude. L’Institut compte plus d’un millier de religieuses, dont une majorité d’Indiennes. Sa mission est de témoigner de l’Évangile dans une vie simple et au travers d’un travail humanitaire, pour assurer une présence dans le monde non chrétien, base d’une pré-évangélisation : - alphabétisation - action médico-sociale - promotion de la fête de la famille – enseignement – etc.
L’Institut est présent à La Réunion depuis 1976.
Deux communautés sont établies à Saint-Gilles les Hauts et Sainte-Suzanne.

Moniales Carmélites
Contact : carmelreunion wanadoo.fr
L’Ordre de Notre-Dame du Mont Carmel (Carmes) est officiellement reconnu dans l’Église en 122. Une branche féminine (Carmélites) est fondée en 1452. Il existe aujourd’hui dans le monde 780 monastères de Carmélites dont 120 en France.
Les Carmélites sont arrivées à La Réunion en 1979.
Le Carmel du Grand Large est situé aux Avirons.

Dominicaines du Saint Nom de Jésus
Site : www.dominicaines-snj.com
La congrégation est née à Toulouse au début du XIXe siècle après les bouleversements de la Révolution, d’une prise de conscience d’un prêtre diocésain, « Monsieur Vincent ». Son but était d’une part, de proposer une éducation chrétienne aux jeunes filles à qui la société de l’époque n’offrait pas la possibilité de faire des études et d’autre part de créer des écoles gratuites pour les enfants pauvres. Par la suite, la congrégation a intégré l’Ordre de saint Dominique.
Aujourd’hui, les sœurs participent à l’annonce explicite de Jésus-Christ par la catéchèse et la cluture religieuse, la préparation aux sacrements ou l’éveil à la foi. La prière personnelle et liturgique tient la première place dans leur vie de consacrées : eucharistie, oraison personnelle, chapelet, laudes et vêpres en commun… La vie fraternelle est le premier lieu de leur mission.
Les Dominicaines du Saint Nom de Jésus sont présentes à La Réunion depuis 1998.
La communauté est établie à Sainte-Clotilde.

Sœurs des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie
Site : sacrescœursmormaison.org
La congrégation a été fondée en 1818 par le père Pierre Monnereau et par une institutrice, Angélique Massé.
À La Réunion, les Sœurs des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie ont depuis 2011 une communauté unique à la Ravine des Cabris.

 Institut séculier

Institut séculier dominicain d’Orléans
Site : www.dominicain-isdo.fr
Fondé en 1890, l’Institut séculier dominicain d’Orléans est rattaché à la spiritualité de saint Dominique. Ouvert aux célibataires et aux veuves, il privilégie une vie de prière et d’étude de la Parole de Dieu.
Présent quatre continents, cet institut compte 150 membres dans le monde, dont 2 à La Réunion.

 Vierges consacrées

Vierges consacrées (Ordo Virginum)
Sites national : viergesconsacrees.catholique.fr
Dans l’Église catholique, on appelle « vierges consacrées » des femmes qui ont été consacrées à Dieu par l’évêque diocésain selon un rituel très ancien, « la consécration des vierges ».
Les vierges consacrées vivent une vie de prière, au cœur de l’Église, en exerçant la profession de leur choix. Elles ne vivent pas en communauté. Elles travaillent à l’annonce de l’Évangile et au service de leurs frères selon leurs charismes respectifs.
Elles sont actuellement plus de 4 000, sur tous les continents (plus de 600 en France, plus de 130 dans une vingtaine de pays d’Afrique). Elles sont 2 à La Réunion.

 Congrégations masculines

Pères du Saint-Esprit (Spiritains)
Site : spiritains.org
Née de l’union, en 1848, de la Congrégation du Saint-Esprit, fondée par Claude François Poullard des Places, avec la Congrégation du Saint Cœur de Marie, fondée par François Marie Paul Libermann, Frédéric Le Vavasseur et Eugène Tisserant, la congrégation des Pères du Saint-Esprit est présente à La Réunion depuis le XIXe siècle (1817 : premiers missionnaires de la Congrégation du Saint-Esprit ; 1842 : premiers missionnaires de la Congrégation du Saint Cœur de Marie).
Aujourd’hui , il y a plus de 3000 Spiritains dans le monde, sur les cinq continents. Ils travaillent en lien avec le diocèse à la formation des laïcs, au soutien des vocations. Ils ont à cœur d’éveiller les chrétiens au sens de la mission universelle.
Quelques grandes figures spiritaines :

  • Frédéric Levavasseur, Réunionnais (1811-1882). Abolitionniste convaincu, il est à l’origine de la fondation de la Congrégation des Filles de Marie avec Aimée Pignolet Defresnes (Sœur Marie Magdeleine de la Croix).
  • Abbé Alexandre Monnet. Arrivé à Bourbon en 1840, il lutte pour la libération des esclaves.
  • Bienheureux Père Jacques Désiré Laval. Dès 1841, à l’Île Maurice, il annonce la Bonne Nouvelle aux esclaves libérés.
  • Bienheureux Père Daniel Brottier (XXe siècle). Au service des plus jeunes (Orphelins apprentis d’Auteuil).
  • Clément Raimbault. Arrivé à La Réunion en 1935, il met sa passion scientifique de la médicamentation par les plantes au service de ses recherches contreles maladies et notamment la lèpre.
    Une vingtaine de pères et frère spiritains sont actuellement présents à La Réunion, en responsabilité dans différentes paroisses.

Compagnie de Jésus (Jésuites)
Contacts : 0262 90 28 41 (Accueil Résidence). 0262 90 28 39 ou ignace974 jesuites.com (Centre Saint-Ignace). 0262 90 27 85 ou bibliotheque.residence wanadoo.fr (Bibliothèque).
Site : jesuites974.com
Publication : Un p’tit mot, trois p’tits pas, bimestriel (versions papier et électronique)
La Compagnie de Jésus a été fondée en 1534 par saint Ignace de Loyola, avec saint François Xavier et saint Pierre Favre. Les Jésuites sont arrivés à La Réunion en 1844, en vue de la mission de Madagascar.
Ils sont actuellement 15 000 pères et frères présents dans 130 pays, dont 8 à La Réunion.
Leur charisme : la disponibilité au service de la mission universelle de l’Église. Le discernement spirituel.
Leurs priorités : formation humaine et spirituelle, réconciliation, foi et justice, inculturation, dialogue interreligieux.
À La Réunion, ils assurent à la chapelle de la Résidence (Saint-Denis) le service d’écoute et de confession, les liturgies quotidiennes et l’Apostolat de la prière.
Ils ont aussi créé en 2000 le Centre Saint-Ignace, lieu de rencontres et d’échanges, animé par une équipe de jésuites et de laïcs. Activités proposées : Forum-débat, Film et spiritualité, Atelier terre, Groupe Acat (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture), Bibliothèque… À travers ces activités, le Centre Saint-Ignace entend :

  • favoriser la confrontation entre les différents acteurs de la vie politique, économique, sociale, culturelle et religieuse de l’île ;
  • chercher à tisser encore davantage de liens entre toutes les communautés humaines et religieuses des îles du sud-ouest de l’océan Indien.

Missionnaires de Notre-Dame de la Salette (Salettins)
Site : www.missionnaire-lasalette.fr
Congrégation fondée en 1852. Les Missionnaires salettins sont au nombre de 900 et travaillent dans 23 pays. Ils sont arrivés en 1959 à La Réunion, où ils sont actuellement une dizaine et portent la responsabilité de plusieurs paroisses de l’Ouest, notamment celle de Notre-Dame de la Salette (Saint-Leu).

Frères de l’Ordre des Prêcheurs (Dominicains)
Site : dominicains.re
L’Ordre des Prêcheurs a été fondé en 1215 par saint Dominique de Guzman « pour la prédication et le salut des âmes ».
L’Ordre est présent à La Réunion depuis 1958 à travers les sœurs moniales et depuis 1988 avec les premiers laïcs dominicains. En 1993, les frères de la province dominicaine de Toulouse y ont fondé une communauté. Celle-ci, installée dans les bâtiments de la Cathédrale, compte actuellement 6 membres.

Ordre des Pères Carmes
Contact : perescarmes wanadoo.fr (communauté). 0262 71 26 16 ou centresaintetherese yahoo.fr (Centre spirituel Sainte-Thérèse de l’Enfant-Jésus).
Site : http://www.carmelitaniscalzi.com/fr
À la fin du XIIe siècle, quelques pèlerins et croisés s’installent en ermites sur le Mont-Carmel en Palestine, à l’imitation du prophète Élie et sous la protection de la Vierge Marie. Ils sont les premiers carmes.
Au XVIe siècle, en Espagne, sainte Thérèse de Jésus et saint Jean de la Croix commencent la réforme du Carmel en donnant un nouvel élan de vie contemplative et apostoliqe.
À La Réunion, les Pères Carmes sont actuellement une douzaine. Ils ont la responsabilité de plusieurs paroisses à Saint-Louis, La Rivière Saint-Louis, l’Étang-Salé et la Possession (Sainte-Thérèse). Ils organisent et accueillent des retraites au Centre spirituel Sainte-Thérèse de l’Enfant-Jésus à Gol-les-Hauts (Saint-Louis).

Congrégation des Rédemptoristes
La congrégation des Rédemptoristes, fondée en 1732, regroupe des prêtres et des frères dont l’idéal est de continuer le Christ Rédempteur.
À La Réunion, la première communauté des Pères Rédemptoristes est installée à Saint-André depuis septembre 2010.

Congrégation des Oblats de Marie Immaculée
Site : www.oblatfrance.comFondée en 1781 par le père Eugène Mazenod sous le nom de Société des Missionnaires de Provence, la congrégation est approuvée en 1826 par le pape Léon XII et devient celle des Oblats de Marie Immaculée. Les Oblats sont présents aux pauvres aux multiples visages et veulent révéler à chacun sa grandeur et sa dignité en Jésus-Christ. Leur devise : « Il m’a envoyé évangéliser les pauvres  ».

Congrégation de la Mission (Lazaristes)
Site : www.cmglobal.org
Née au XVIIe siècle de l’expérience faite par saint Vincent de Paul de la misère spirituelle et corporelle des plus démunis, la Congrégation de la Mission a pour but essentiel de suivre le Christ Évangélisateur des pauvres.
Les Lazaristes ont assuré le service spirituel de l’île de 1714 à 1816. Ils y sont à nouveau depuis 2011, en responsabilité dans des paroisses à Saint-Joseph, Sainte-Clotilde et au Port.

Missionnaires de la Sainte Famille
Site : misafa.org
Le père Jean Berthier, Missionnaire de la Salette, a fondé en 1895 les Missionnaires de la Sainte Famille. Leurs tâches missionnaires sont : l’apostolat « parmi ceux qui sont au loin et que le Seigneur Dieu veut rassembler » (Ac 2, 39) ; la pastorale des vocations ; l’apostolat des familles.
Les Missionnaires de la Sainte Famille travaillent dans 20 pays du monde.


Agenda
► voir en pleine page

Évènements à venir

0 | 5 | 10 | 15

02
août
2018
lieuN.-D. de la Paix
horaire du jeudi 2 août 2018
au jeudi 30 août 2018

19
août
2018
lieuCentre spirituel Sainte-Thérèse, route des Makes
horaire 08h30 - 17h00

21
août
2018

  + 28 août
  + 4 septembre
  + 18 septembre
  + 25 septembre

22
août
2018

31
août
2018

  + 3 septembre
  + 4 septembre
  + 5 septembre
  + 6 septembre
puceContact puceMentions légales puce RSS

2012-2018 © Diocèse de La Réunion - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.4
Hébergeur : OVH