logo article ou rubrique
25 mars : Fraternité et espoir commun
Article mis en ligne le 24 mars 2020

par Centre diocésain d’information

En cette période de confinement, l’Église doit adapter ou ré-inventer ses propositions pour vivre sa foi et continuer son chemin de Carême.
Dans notre diocèse, en s’appuyant sur les propositions du pape François et de la Conférence des évêques de France, avec notre évêque le Service Diocésain de Pastorale Liturgique et Sacramentelle propose les démarches suivantes pour les jours qui viennent :

 Mercredi 25 mars, fête de l’Annonciation

  • À midi (heure locale), dire un Notre Père. Midi, c’est l’heure de l’Angélus, ce moment de la journée où les chrétiens se souviennent de l’annonce faite à Marie de la venue de Dieu parmi l’humanité.
    Ceux qui le peuvent sont invités à continuer ensuite à prier l’Angélus chaque jour, seuls ou en famille.
  • À 19h30 (heure locale), les églises sont invitées à faire sonner les cloches pendant 10 minutes, pour manifester notre fraternité et notre espoir commun. En métropole, les cloches sonneront aussi à 19h30 (heure de métropole).
    Pendant ce temps, les fidèles pourront relire le passage de l’évangile selon saint Luc (Lc 1 26-38) qui évoque le message de l’ange Gabriel et le oui de Marie.
  • Chapelet. Ceux qui le peuvent pourront ensuite prier une dizaine de chapelet ou le chapelet : les mystères joyeux (Visitation, Nativité, Présentation de Jésus au Temple, Jésus retrouvé au Temple).

 Vendredi 27 mars, 4e vendredi de Carême

  • À 18h, heure de Rome (21h à La Réunion), bénédiction « à la ville et au monde ». Le pape François présidera un temps de prière sur le parvis de la basilique Saint-Pierre. La Place Saint-Pierre sera vide mais le Pape invite tout le monde à s’y associer grâce aux médias (radio, télévision, internet). À la fin de ce temps de prière, le pape François donnera la bénédiction Urbi et Orbi (« à la ville et au monde »), à laquelle sera attachée la possibilité de recevoir l’indulgence plénière. Une bénédiction exceptionnelle, puisqu’elle n’est normalement prononcée qu’à Noël, à Pâques et lors de l’élection d’un nouveau Souverain pontife.
  • Dans l’après-midi, chemin de croix à la maison. Les fidèles qui ont en leur possession les chemins de croix du diocèse peuvent le méditer en famille ou personnellement chaque vendredi de carême durant l’après-midi.

 Dimanches 29 mars, 5 et 12 avril

  • À 10 heures, messe en direct de l’Église 2.0 retransmise sur Réunion 1re.

Participer, dans la mesure du possible, à ces différentes propositions sera pour les fidèles une façon de garder le lien et de continuer de nous porter mutuellement dans la prière et vivre la solidarité.


puceContact puce RSS

2009-2020 © Diocèse de La Réunion - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.3
Hébergeur : OVH