logo article ou rubrique
Messe chrismale : la fête de tous les baptisés
Article mis en ligne le 18 avril 2014

par Sonia Delecourt

Tous les prêtres et diacres du diocèse, ainsi que des chrétiens venus de toute l’île, avaient rendez-vous le 16 avril, mercredi saint, à Saint-Louis pour vivre ensemble la messe chrismale. Une messe toute particulière où les prêtres manifestent l’unité du presbytérium autour de l’évêque, renouvellent leur promesse sacerdotale, et ou sont bénies les saintes huiles : l’huile des malades, des catéchumènes, et le saint chrême.

L’huile des malades est utilisée pour communiquer la force à notre corps et pour lutter contre le mal physique et moral. L’huile des catéchumènes donne la force du Saint-Esprit à ceux qui vont être baptisés et devenir les lutteurs de Dieu, à côté du Christ et contre l’esprit du mal. « Elle est directement liée à l’onction par l’Esprit Saint, précisait le père Fabrice Ellama lors de la célébration, le saint chrême fait participer le chrétien à l’action même du Christ. Le saint chrême est utilisé pour les sacrements qui confèrent une marque indélébile : le baptême, la confirmation et l’ordination. Cette huile est également utilisée pour la consécration des églises, des autels et des clochers. Une huile est aussi parfumée, un parfum qui indique la présence du ressuscité. « Nous sommes la bonne odeur du Christ, » écrira Paul dans sa lettre aux Corinthiens. Cette année, le parfum choisi est le géranium. »

« On dit communément que la messe chrismale c’est la messe de la bénédiction de l’huile Sainte, expliquait Mgr Gilbert Aubry au début de la messe. Ce n’est pas l’huile le plus important. Le plus important, c’est Jésus le ressuscité qui vient frotte à nous avec l’Esprit Saint. Il vient frotte à nous comme on frotte les muscles quand nou lé fatigués. Il vient frotte à nous pour consacre à nous, pour fé rentre à nous son odeur, son parfum : le parfum d’une vie de ressuscité. C’est ça le plus important. L’huile est un symbole. Aujourd’hui, comme le pape Paul VI l’a voulu, c’est la fête de tous les baptisés qui forment un seul peuple. C’est la fête plus spécialement des baptisés, confirmés, ordonnés prêtres à la manière des apôtres. C’est la fête de nos vocations, et plus spécialement de ceux que le Seigneur appelle pour le service des frères, des sœurs, pour la mission de l’Église. À partir de cette messe, que chacun, dans notre état de vie, nous puissions répondre à l’appel du Christ et au service de nos frères, là où nous sommes. »


puceContact puce RSS

2009-2021 © Diocèse de La Réunion - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.3
Hébergeur : OVH