Soeur Marie François d’Assise souffle sa centième bougie

mardi 1er juillet 2014
par  Séverine Gourville

Le regard affuté, la voix affirmée, l’esprit alerte, sœur Marie François d’Assise porte allègrement ses cent ans. En ce 1er juillet 2014, la religieuse de la congrégation des Filles de Marie a célébré cet anniversaire entourée des sœurs de sa communauté et de sa famille. Rita Blard – de son nom civil – est native du Tampon. « Je suis née dans une famille modeste et chrétienne » précise-t-elle. « En 1935, j’ai quitté mes parents pour demander à être religieuse raconte sœur Marie François d’Assise. Je me suis présentée ici à La Providence chez les Filles de Marie car j’aimais le charisme des fondateurs Mère Marie Madeleine de La Croix et Frédéric Levavasseur. Je voulais être au service des pauvres » relate la religieuse.

Elle fera ses premiers vœux en décembre 1935, suivra sa profession solennelle le 4 octobre 1937. Dans la foulée, sœur Marie François d’Assise s’envole pour sa première mission à Madagascar. Elle y est enseignante jusqu’en 1957, année où elle est nommée conseillère générale à La Maison Mère des Filles de Marie à La Réunion. Puis en 1963 et pendant douze ans, elle est supérieure générale de la congrégation. A cette époque s’ouvre aussi le Concile Vatican II qui insuffle une nouvelle dynamique pour la vie religieuse. Sœur Marie François d’Assise s’en souvient avec enthousiasme : « C’est une période qui m’a beaucoup marquée. Il y a avait un nouveau souffle pour la vie religieuse. Il fallait rénover la congrégation, les chapitres de ses constitutions. Nous devions nommer des délégués. Nous étions invités à dialoguer, à échanger sur les désirs que l’on avait pour la vie de la communauté. C’était un travail formidable. » Dans le cadre de cette mission, elle rencontre plusieurs fois le Pape Paul VI. « J’ai une grande reconnaissance pour les Pape Jean XXIII et Paul VI. Je me rendue à plusieurs fois à Rome. Je suis reconnaissante envers l’Église qui a permis que La Réunion, à travers notre congrégation, soit représentée et prise en compte lors de ce Concile Vatican II » avoue sœur Marie François d’Assise.

La centenaire qui a connu neuf Papes et quatre évêques à La Réunion a consacré soixante dix sept années de sa vie au service des Filles de Marie. Elle s’est aussi investie auprès des novices, pour lesquelles elle a été enseignante. « C’est quelqu’un de très ouvert. Elle est très aimée de ses sœurs et des personnes qui la fréquentent » confie sœur Marie Marguerite qui fut la première conseillère générale de sœur Marie François d’Assise. Un témoignage confirmée par le nombre et le visage réjouis des fidèles réunis dans la chapelle où Mgr Gilbert Aubry a célébré la messe d’action de grâce pour ce jubilé. « Lorsqu’on me demande quel a été mon secret pour tenir jusque là, je réponds que c’est Dieu qui m’a tenu par la main. Aujourd’hui encore je ressens chaque jour sa force qui m’accompagne. Et je lui suis infiniment reconnaissante comme je le suis aussi envers tous les chrétiens que j’ai croisé, mes amis et ma famille » déclare avec un franc sourire sœur Marie François d’Assise.


Portfolio

Sr Marie François d'Assise fête ses cent (...) De nombreux fidèles pour l'anniversaire de la (...) M<sup class="typo_exposants">gr

Annonces

Messes du dimanche

JPEG - 68.1 ko