Plus de 12 000 pèlerins pour fêter N-D de La Salette

jeudi 19 septembre 2013
par  Evelyne Gigan

Jeudi 19 septembre, selon le service d’ordre, plus de 12 000 pèlerins s’étaient retrouvés à Saint-Leu pour célébrer Notre-Dame de La Salette. Dans son mot d’accueil, Mgr Gilbert Aubry a énoncé les raisons qui pouvaient pousser la foule à se déplacer en nombre pour cette fête : « Si vous êtes venus ici aujourd’hui, c’est peut-être, supposait l’évêque, pour demander une grâce, une consolation, la lumière, la force pour avancer dans la vie, une guérison peut-être. Alors, a-t-il poursuivit, mettons tout cela dans le cœur de Jésus, par l’intercession de la bienheureuse Vierge Marie ».

Dans son homélie, l’évêque a rappelé que Marie devait être un modèle de foi pour les catholiques : « Elle s’appuie sur l’écriture, a-t-il précisé, répond à l’appel de Dieu, est disciple de son fils, aide à construire la communauté et encourage à avancer. Ici à Saint-Leu, a-t-il ajouté, Marie est invoquée comme la réconciliatrice des pécheurs, et nous toute nous l’a besoin d’être réconciliés avec Dieu, réconciliés avec nous-même, réconciliés avec les autres et réconciliés avec la nature  ».

Il a rappelé qu’il était important que les fidèles puissent redire leur confiance en Dieu à travers la prière et la participation à la messe. «  L’acte de foi, a-t-il déclaré, i rouv’ l’avenir, i ferme pas nous, i dégage à nous des gobes dans lesquels nous lé pris, i capote galets, i rouv’ nout’ chemin parce Jésus lé par devant, et lu ouvre les bras comme une maman qui dit : « Lèv, deboute, marche, reste pas comme ça ». L’acte de foi i tourne à nous vers l’espérance, vers ce retour glorieux de Jésus un jour  ».

Retrouvez ci-dessous, le message de Mgr Gilbert Aubry pour cette fête de La Salette ainsi qu’un micro-trottoir avec les pèlerins.


Documents joints

M<sup class="typo_exposants">gr
M<sup class="typo_exposants">gr
Pèlerins de La Salette à Saint-Leu
Pèlerins de La Salette à Saint-Leu

Annonces

Messes du dimanche

JPEG - 68.1 ko