Paroisse Saint-Joseph Ouvrier, 50 ans sous le signe de la convivialité

samedi 3 mai 2014
par  Séverine Gourville

[sommaire]

Convivial et solennel, c’est ce que l’on retiendra du cinquantième anniversaire de la paroisse Saint-Joseph Ouvrier. Jeudi 1 mai 2014, les rangs de cette église nichée en plein cœur d’une cité du quartier des Camélias à Saint-Denis, se sont rapidement remplis. Dès 9h, les paroissiens tout endimanchés, ont commencé à arriver aux portes de l’édifice. Souriantes et prévenantes, des catéchistes et des membres des mouvements paroissiaux, les accueillaient d’un « bonjour » amical tout en organisant leur placement au sein de l’église. A proximité de la chapelle du Saint Sacrement, un écran et des bancs ont même été installés afin de permettre au plus grande nombre de participer à cette célébration.

La communauté paroissiale s’est en effet réunie pour participer à un double événement présidé par l’évêque Mgr Aubry : la messe d’action de grâce pour le jubilé de leur paroisse et, au cours de cette célébration, la consécration du nouvel autel en pierre de l’église.

La célébration a démarré par un message d’accueil du curé de la paroisse, le Père Joseph Lekundayo. Après avoir rappelé les origines bibliques du jubilé, le curé a solennellement demandé à l’évêque de présider la messe. Une manière de vivre pleinement ce jubilé paroissiale en église, la cérémonie était concélébrée par le vicaire général du diocèse, Père Daniel Gavard ainsi que les prêtres de diverses paroisses, P. Laurent Julienne, P. Jean-Michel Maroudé-Gopal, P. Pascal Mussard, P. Rodolphe Eymard.

++++

Consécration de l’autel, symbole du corps du Christ

L’aspersion par l’eau bénite, d’abord de l’assemblée puis de l’autel, a marqué l’entrée dans cette liturgie de la consécration. Après la proclamation de La Parole par le diacre Jacques Fournier, l’évêque a rappelé dans son homélie la signification de l’autel. « L’autel est le signe de Jésus-Christ crucifié et ressuscité. Il symbolise le corps du Christ » a indiqué Mgr Gilbert Aubry.

Après le Credo, alors que l’assemblée chantait la litanie des Saints, une relique de Saint François d’Assise était portée jusqu’à l’autel pour y être déposée. Ce rite rappelle les premiers temps de l’Église où la messe était célébrée sur le tombeau des martyrs, ceux qui ont offert leur vie pour le Christ. La relique scellée au centre, l’évêque a versé le saint chrême et a oint l’autel. Représentant les plaies du Christ, cinq croix ont été ensuite placées sur l’autel. Celles-ci ont été embrasées en signe du Christ Lumière du monde. Avant l’invocation de l’Esprit Saint sur l’autel, l’évêque a procédé à l’encensement, symbole des prières montant vers Dieu. L’autel consacré, les Père Lukundayo et Mussard y ont installé la nappe blanche. L’autel illuminé et paré était alors prêt pour la liturgie eucharistique. Toujours dans une atmosphère recueillie, la cérémonie s’est poursuivie avec la première eucharistie célébrée sur l’autel en pierre consacré.

« Que cette fête nous aide à être davantage chrétien, à ne pas avoir honte de notre foi et à faire que chacun de nous soit un autel vivant » a lancé Mgr Aubry à l’assemblée en fin de célébration. Des encouragements toujours appréciés des fidèles qui avaient eux aussi tenu à témoigner à leur pasteur toute leur reconnaissance et leur affection. Ainsi à la veille de l’anniversaire de l’ordination épiscopale de Mgr Gilbert Aubry, la communauté paroissiale Saint-Joseph Ouvrier lui a offert un présent pour le remercier de ses trente huit années de sacerdoce au service du peuple de Dieu à La Réunion. Dans son message Sœur Bernadette a également évoqué le souvenir des parents de Mgr Gilbert Aubry, paroissiens engagés à Saint-Joseph Ouvrier. L’évêque a alors confié à l’assemblée que dans sa jeunesse, il avait eu la charge de la surveillance des stands lors des fêtes paroissiales. Il en gardait encore un souvenir ému à l’occasion de ces 50 ans de la paroisse Saint-Joseph Ouvrier.

++++

50 ans sous le signe du partage fraternel

Des souvenirs qui ont pu être échangés après la messe lors du pot de l’amitié. La journée d’anniversaire s’est en effet poursuivie sur le terrain de sport à proximité de l’église. L’équipe en charge de l’organisation a tenu à faire de cette journée un moment de partage fraternel. Sous des chapiteaux, des tables ont été dressées pour accueillir les paroissiens. Le déjeuner s’est déroulé dans une ambiance conviviale. Le temps du repas a permis de réunir les familles, les membres des mouvements de la paroisse, Légion de Marie, responsable de Catéchisme, AFC Saint-Joseph Ouvrier, Mouvement marial sacerdotal, Fraternité Saint Joseph, les religieuses des différents communautés (Fille de Marie, Soeurs du Bon Pasteur, Servantes de l’Eucharistie).

Pour Roséta Técher, cet anniversaire représente une nouvelle étape de la vie de la paroisse. « Aujourd’hui, en fêtant les 50 ans de la paroisse, avec la consécration de l’autel, c’est une étape importante. Je pense que ça va encore dynamiser la paroisse, ça va rassembler davantage les paroissiens autour du Christ. C’est très positif » affirme la paroissienne en charge du service des 24h d’adoration de chaque vendredi au sein de la chapelle du Saint Sacrement.

++++

Une équipe paroissiale dynamique

L’après-midi, les spectacles et animations présentés par les différents services témoignaient du dynamisme des équipes engagées au sein de la paroisse Saint-Joseph Ouvrier. Sur le podium se sont succédés les enfants du catéchisme et les adultes des divers mouvements. Les premiers ont proposé différentes saynètes d’inspiration biblique. Les enfants de la première et la troisième année ont par exemple raconté l’apparition du Christ à ses disciples sur le chemin d’Emmaüs d’après l’Évangile de Saint Luc. Les responsables des mouvements ont elles dansé sur les paroles « Quel bonheur de servir le Seigneur ». Tandis que les hommes de la Fraternité Saint Joseph ont entonné « Fidèle à ton Seigneur, Joseph Fils de David ». Des stands de jeux pour les enfants, un stand présentant les activités de la catéchèse et deux expositions l’une consacrée à l’histoire de la paroisse, l’autre décrivant la pose de l’autel dans l’église complétaient le riche programme d’animations de la journée.

Et c’est sur une touche musicale que cet anniversaire s’est achevé. Un peu à l’image de la communauté paroissiale de Saint-Joseph Ouvrier, « simple, composée de personnes âgées mais fidèles et régulières », comme la décrit son chef de chœur, la chorale de la paroisse, a proposé une prestation. Celle-ci a été suivie d’un concert offert par la chorale Bleu Outre Mer. Profitant jusqu’au bout de ce jubilé, les fidèles de la paroisse ont apprécié ce cadeau final d’un anniversaire riche en émotions.


Documents joints

M<sup class="typo_exposants">me
M<sup class="typo_exposants">me
Sr Bernadette, soeur du Bon Pasteur : « C'est (...)
Sr Bernadette, soeur du Bon Pasteur : « C'est (...)
Anny Claire Babillon, AFC S<sup class="typ
Anny Claire Babillon, AFC S<sup class="typ

Annonces

Messes du dimanche

JPEG - 68.1 ko