Noces de diamant pour les André

samedi 22 février 2014
par  Evelyne Gigan

Le diacre Michel André et sa femme Jeanne ont fêté leur soixantième anniversaire de mariage le jeudi 20 février. Famille, amis et paroissiens s’étaient donc joints à la joie du diacre Michel André et de sa femme Jeanne à la chapelle du Bienheureux frère Scubilion au Tampon le jeudi 20 février.

Les André ont 5 enfants, 18 petits-enfants et un arrière-petit-enfant et bientôt un deuxième va naître. Mais la famille n’était pas au grand complet, tous ne vivent pas dans l’île.

À la fin de la messe d’action de grâce pour ce jubilé de diamant, les paroissiens avaient organisé un pot pour continuer à fêter l’événement.

Jeanne et Michel André se sont rencontrés à l’hôpital de Saint-Joseph en 1953, lui avait travaillé à Paris, elle avait finit ses études à Marseille. Il était alors premier interne, elle est arrivée en tant que deuxième interne. L’année suivante, ils se sont mariés.

Dans les années 60, ils font partie des pionniers de l’Association réunionnaise d’éducation populaire (Arep), ils y restent quelques années. Ils se mettent aussi au service de l’Église avec la préparation au mariage, un engagement de couple qui va durer trente-cinq ans.

En 1990, Michel André devient diacre. C’est en couple qu’ils assurent des accompagnements psycho-spirituels au sein de la Fraternité saint Camille de Lellis, une activité qu’ils continuent encore aujourd’hui. Contrairement à l’accompagnement spirituel des cellules de maison, une mission qu’ils avaient commencé en 1995 et qui a pris fin au début 2013.


Annonces

Messes du dimanche

JPEG - 68.1 ko