La Légion de Marie : 70 ans et pas une ride

mardi 13 octobre 2015
par  Sonia Delecourt

Un raz-de-marée rouge et blanc s’est étendu sur l’esplanade de la grotte de Lourdes, à saint-Paul, pour le 70e anniversaire de la Légion de Marie à La Réunion.

Petits, jeunes, et moins jeunes arboraient tous le tee-shirt du mouvement, confectionné spécialement pour l’occasion, et un foulard rouge vif sur lequel était écrit : « Légion de Marie, île de La Réunion ».

Un élément significatif, car pour l’occasion, des délégations de Madagascar, Maurice, Rodrigues et de la métropole ont fait le déplacement. Parmi eux se trouvait le père Adriano, aumônier national de la Légion de Marie à Madagascar : « Nous sommes heureux et fiers, avec toute la délégation malgache, d’être présents pour les soixante-dix ans de la Légion de Marie à la Réunion. La Légion de Marie à Madagascar, a été fondée par des légionnaires réunionnais il y a une trentaine d’années. Depuis, le mouvement se développe et prend de l’importance. »

Henry et Mireille Navar, venus de la curia de Nice, étaient eux envoyés par le concilium de Dublin pour représenter la dimension internationale de la Légion de Marie : « C’est une joie d’être ici. La vitalité de la Légion de Marie à La Réunion est extraordinaire, alors qu’elle a tendance à s’essouffler en métropole, expliquait Henry Navar. J’ai été particulièrement émue par les jeunes de la curia de l’Étang-Salé qui ont présenté Edel Quinn (fondatrice du mouvement, ndlr), complète sa femme. Voir tous ces jeunes montrer leur chapelet comme un objet de valeur m’a énormément touchée. J’ai beaucoup prié pour qu’en métropole, on ait des jeunes qui se lèvent pour Marie. »

La journée a été marquée par différents temps forts : la présentation des saints patrons de la Légion de Marie par les jeunes des différentes curias de l’île, la procession du Saint-Sacrement suivie d’un temps d’adoration, et surtout la messe, célébrée par Mgr Gilbert Aubry dans l’après-midi.


Annonces

Messes du dimanche

JPEG - 68.1 ko