L’Assomption fêtée à Sainte-Rose

mardi 16 août 2016
par  Evelyne Gigan

La journée a commencé par une messe des bénévoles et des disparus en mer, ce lundi 15 août à Sainte-Rose. Une bénédiction des embarcations et un jeté de gerbe à la mémoire des disparus ont ensuite suivi à La marine.

Mais c’est bien le traditionnel pèlerinage à la Vierge au Parasol qui a attiré les fidèles de toute l’île en ce jour de l’Assomption. 6 000 catholiques se sont retrouvés pour honorer la Vierge Marie.

État d’urgence oblige, des postes de contrôle avaient été placés aux diverses entrées et les sacs étaient fouillés. Les forces de l’ordre étaient présentes et les 330 bénévoles mobilisés pour l’événement avaient pour consigne d’être vigilants.

Dans la matinée, des jeunes revenus des JMJ ont raconté avec enthousiasme leur séjour à Cracovie, en Pologne. La foule a ensuite dit le chapelet. À midi, les cloches ont sonné à la mémoire des victimes des attentats en France.

L’après-midi, l’eucharistie a été présidée par Mgr Gilbert Aubry. « Nous fêtons aujourd’hui l’Assomption et parfois, je rencontre des personnes qui disent :« C’est l’Ascension ». Il faut faire la différence, a déclaré l’évêque dans son homélie. L’Ascension, c’est Jésus, qui monte au ciel, quarante jours après sa résurrection. L’Assomption, c’est Marie, qui, après, est élevée au ciel, en son corps et en son âme, car elle participe la première à la résurrection. »


Documents joints

Charles Ango, bénévole
Charles Ango, bénévole
Père Bernard Antaya, curé de Sainte-Rose
Père Bernard Antaya, curé de Sainte-Rose

Annonces

Messes du dimanche

JPEG - 68.1 ko