Juliette Quessary : « Éduquer, c’est aussi transmettre des valeurs. »

lundi 15 septembre 2014
par  Séverine Gourville

Juliette Quessary est coordinatrice de dispositif d’accompagnement scolaire au sein de l’association Jeunesse 2000 qui intervient dans les établissements des secteurs du Chaudron, Sainte-Clotilde et Moufia. La paroissienne de l’église de Notre-Dame de Lourdes à Bois-de-Nèfles Sainte-Clotilde est également responsable d’un groupe de l’Action catholique des enfants.

L’espérance, définit Juliette Quessary, « c’est avancer en ayant totalement confiance et se laisser guider par le Seigneur ». Une manière de vivre que la trentenaire a adoptée et une attitude qui l’a guidée en particulier dans ses engagements et son orientation professionnelle.

Au début de son cursus universitaire, elle anime régulièrement des ateliers de soutien scolaire au sein de différentes associations. Ses études de Lettres et Langues - espagnol, la conduisent à intervenir en tant que tuteur auprès des étudiants nouvellement inscrits dans cette filière à l’université du Moufia. Son diplôme de maîtrise en poche, elle envisage de faire carrière au sein de l’éducation nationale. « J’ai toujours été attirée par le monde de l’enseignement. Ma maîtrise obtenue, j’ai préparé le Capes d’espagnol, concours d’enseignement pour le secondaire. Parallèlement je continuais à faire du soutien scolaire à l’association Jeunesse 2000. J’ai été admissible au Capes mais finalement pas retenue. Dans le même temps, l’association m’a proposé un poste pour la coordination du dispositif d’accompagnement scolaire. J’ai accepté. » raconte la jeune femme.

Passant de l’Éducation nationale à l’éducation populaire, Juliette estime que les deux approches sont complémentaires : « L’Éducation nationale se concentre sur les apprentissages tandis que l’éducation populaire considère aussi l’enfant dans le contexte dans lequel il vit. » Cet aspect intéresse particulièrement l’éducatrice. « J’apprécie de pouvoir travailler avec un petit groupe d’enfants, d’être davantage dans une relation de proximité et d’accompagnement en se mettant à l’écoute de ce que les enfants vivent au quotidien. » Car si l’accompagnement scolaire s’articule autour de l’aide aux devoirs, il s’agit aussi de s’appuyer sur le vécu de l’enfant pour lui proposer activités culturelles, sorties pédagogiques et moments ludiques, afin de lui permettre une ouverture sur l’environnement qui l’entoure. « Pour moi éduquer, c’est donner des savoirs, des règles, mais c’est aussi transmettre des valeurs. C’est apprendre comment fonctionne le monde et faire prendre conscience que chacun, dans le respect des autres, a à trouver sa place dans la société » affirme Juliette.

Paroissienne de l’église de Bois-de-Nèfles à Sainte-Clotilde, lorsque le curé cherche un volontaire pour la mise en place d’un groupe de l’Action catholique des enfants (ACE), son intérêt pour les enfants et son expérience d’accompagnatrice l’incitent à se proposer. « A l’ACE, nous sommes deux animatrices pour un groupe d’une dizaine d’enfants âgés de 8 à 15 ans. Lors de chaque séance, il y a un temps de paroles. On échange sur des sujets variés liés à leur quotidien, l’actualité, la vie de l’Église. Dernièrement on a par exemple parlé des vocations, qu’est-ce qu’une vocation, qu’est-ce que cela représente pour eux. C’est une occasion pour les enfants d’être écoutés. L’ACE leur permet de voir que leur parole est prise en compte ».

L’ACE est un mouvement national pour les jeunes de 6-15 ans. A partir de la méthode « voir-juger-agir », encadrés par les adultes, les jeunes se retrouvent pour un partage fraternel. Ensemble, ils proposent et mettent en œuvre des actions dans différents domaines. A l’ACE de la paroisse du Bois-de-Nèfles, les jeunes s’investissent en Église mais aussi pour des actions de solidarité et sur leur quartier. En 2012, ils ont participé au Téléthon en organisant une collecte de dons sur plusieurs sites. L’an dernier, les jeunes ont tenu le stand de la paroisse de Bois-de-Nèfles lors de la fête du quartier. « Les enfants apprécient de prendre des initiatives. Ils témoignent de cette expérience auprès de leurs camarades et c’est de cette manière que le groupe s’est élargi. Je suis heureuse de voir ceux qui ont grandi avec l’ACE s’engager au niveau de la paroisse. C’est vraiment agréable de construire des projets avec les enfants. Ils apportent toujours de nouvelles idées. Leur enthousiasme, leur dynamisme, leur motivation me poussent à aller de l’avant » témoigne l’accompagnatrice.


Portfolio

Juliette Quessary, coordinatrice scolaire et (...)

Annonces

Messes du dimanche

JPEG - 68.1 ko