Acat : se mobiliser contre la peine de mort

samedi 11 octobre 2014
par  Laura Bassetti

Hier soir à Saint-Denis, dans le cadre de la Journée mondiale contre la peine de mort, le groupe Acat/Centre Saint-Ignace (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture) a proposé une rencontre, avec la diffusion du film de Marc Evans « Toute ma vie en prison », qui retrace l’histoire de Mumia Abu-Jamal, un journaliste, écrivain et militant afro-américain, condamné à mort, et dont le cas avait soulevé de nombreuses contestations. La projection, salle Jean-de-Puybaudet, a été suivie d’un débat, avant de se conclure par un temps de prière dans la chapelle ; l’occasion pour chacun de s’exprimer sur la peine capitale.

La Journée mondiale contre la peine de mort est organisée chaque année, depuis 2003, par une Coalition mondiale composée de plus de 150 ONG (dont l’Acat), barreaux d’avocats, collectivités locales et syndicats. Cette année, la Coalition attire l’attention sur les détenus ayant des problèmes de santé mentale et risquant une condamnation à mort ou une exécution. Les abolitionnistes précisent : « Une exigence en matière de droits humains considère que les personnes atteintes d’une maladie mentale ou d’une déficience intellectuelle ne devraient pas être confrontées à la peine de mort. » Actuellement, 98 pays ont aboli la peine de mort pour tous les crimes, 7 pays pour tous les crimes sauf les crimes exceptionnels (tels que ceux commis en temps de guerre). 35 pays, n’ayant procédé à aucune exécution depuis au moins dix ans, sont considérés de fait comme abolitionnistes. Cependant, 58 pays et territoires maintiennent et appliquent la peine capitale.

Site internet de la Coalition mondiale : www.worldcoalition.org/

Site internet Acat-France : http://acatfrance.fr/

Contact Acat/Centre Saint-Ignace : 06 92 00 36 32.


Portfolio

Logo de l'Acat-France Affiche Le public L'Acat Centre Saint-Ignace Affiche Coalition mondiale

Annonces

Messes du dimanche

JPEG - 68.1 ko