Bandeau
Diocèse de La Réunion
Slogan du site

Site d’informations de l’Église catholique à La Réunion. La vie des paroisses, des mouvements et des services du diocèse.

logo article ou rubrique
Premier Rise-up day à Saint-Benoît
Article mis en ligne le 3 avril 2018

par Evelyne Gigan

Si en français, « to rise up » veut dire « ressusciter » ou encore « se révolter », ce ne sont pas ces traductions que le collectif Réveil a retenues pour l’événement qu’il organisait le lundi de Pâques. Ce verbe signifie aussi « se lever », « se réveiller ». En effet, les Rise-up Days (il y en aura trois autres) sont un appel aux jeunes à s’éveiller à un nouveau concept : l’Église 2.0.

Ce lundi 2 avril, près de 200 jeunes ont entendu cet appel et se sont réunis à l’église de Saint-Benoît pour le premier Rise-up Day. Un temps de louange a ouvert la journée. Une messe a ensuite été célébrée. Dans son homélie, le père Sébastien Vaast, accompagnateur d’Église 2.0, a invité les jeunes à être des témoins de la résurrection du Christ.

Dans l’après-midi, il a demandé à chacun de brandir son téléphone portable. Rares étaient ceux qui n’en avaient pas. Le père Sébastien Vaast a ensuite fait remarquer que si nous sommes désormais connectés en permanence, le sentiment de solitude n’a jamais été aussi fort. Et cela, il le constate souvent à travers les entretiens qu’il a avec les étudiants : il est aussi responsable de l’aumônerie de l’université.

Il a enchaîné sur l’importance d’être en connexion avec les autres pour être connecté à Dieu. Au terme de son enseignement, il a listé quelques applications pour rester branché à sa foi, telles Prie en chemin, AELF...

Le collectif Réveil a ensuite pris un temps pour expliquer Église 2.0, un lieu qui sera dédié aux 16-30 ans. L’endroit choisi, la chapelle Notre-Dame de la Salette à Sainte-Marie, est actuellement en rénovation, mais devrait pouvoir accueillir les jeunes d’ici la fin de l’année.

Église 2.0 compte proposer aux jeunes des formations, de l’accompagnement spirituel, de la louange, des célébrations... Mais comme le faisait remarquer les membres du collectif : tout reste à inventer pour donner chair à Église 2.0. L’équipe est donc ouverte à toutes propositions. Elle a d’ailleurs invité l’assistance à communiquer avec elle via sa page Facebook Église 2.0, page sur laquelle seront annoncées les dates des prochains Rise-up Days.