logo article ou rubrique
Abus sexuels : l’Église en France encore une fois sous le choc
Article mis en ligne le 8 novembre 2022

par Centre diocésain d’information

Monseigneur Eric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France, réunie en assemblée plénière à Lourdes jusqu’à ce soir, a fait hier devant la presse une déclaration retransmise par KTO sur YouTube.

Cette conférence de presse n’était pas prévue initialement. Elle a été motivée par deux choses. D’une part, la volonté de faire le point sur « l’affaire » Monseigneur Santier, qui avait bouleversé les fidèles depuis le début du mois d’octobre, en raison de ce que ceux-ci ont qualifié de « manque de transparence ». D’autre part, un aveu reçu la veille, celui de Monseigneur Jean-Pierre Ricard, qui reconnaît dans un communiqué s’être « conduit de façon répréhensible avec une jeune fille de 14 ans » il y a trente-cinq ans, alors qu’il était curé à Marseille [1]. Monseigneur de Moulins-Beaufort a précisé qu’un signalement auprès du procureur ainsi qu’auprès du Dicastère pour la doctrine de la foi ont été faits.

Monseigneur de Moulins-Beaufort a enfin fait le point sur les évêques ayant été mis en cause devant la justice française ou devant la justice canonique. À Monseigneur Ricard et Monseigneur Santier, il convient d’ajouter Monseigneur Lafont, Monseigneur Gaschinard et Monseigneur Di Falco (enquêtes en cours), Mgr Pican (décédé en 2018), Monseigneur Fort et le cardinal Barbarin (relaxé en 2020). Toutes ces « affaires » sont connues et jugées pour certaines. Trois autres évêques sont également concernés, dont deux font l’objet d’enquêtes et d’une procédure canonique, le troisième d’un signalement au procureur resté jusqu’ici sans réponse et qui a reçu des mesures de restriction de son ministère. Les noms de ces trois évêques n’ont pas été révélés. Au total, 11 évêques, mis en cause pour des raisons diverses et à des degrés divers. Aucun d’eux n’exerce aujourd’hui de fonction épiscopale.

Écouter ci-dessous la déclaration de Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort

Télécharger la déclaration de Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort, le communiqué du cardinal Ricard et la chronologie du traitement relatif à la situation de Monseigneur Santier.


Appels à dons, bénévolat

puceContact puce RSS

2009-2022 © Diocèse de La Réunion - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.3
Hébergeur : OVH